De nombreux Français se passionnent pour l'histoire.

Les rendez-vous radio ou télévisuels consacrés à l'histoire font un véritable carton. Nos compatriotes affectionnent également les musées.

Par exemple, les musées du ministère de la Culture accueillent en une seule année presque 30 millions de personnes.

Entretenir la mémoire des grands événements est aussi l'une des manières de renouer avec ses racines. Sur la toile, le passé rejoint le présent, avec d'innombrables sites dédiés à l'histoire. L'histoire est au centre du site 99francs-lamusique.com. Vous y trouverez des renseignements sur de multiples périodes, mais aussi sur l'histoire des arts. 99francs-lamusique vous apporte une foule d'infos sur des thèmes particulièrement divers et vous offre la possibilité de mieux découvrir le patrimoine ou les grands personnages. Même si l'histoire-géo reste la discipline préférée des écoliers français, partager la mémoire collective ne s'arrête pas aux livres scolaires. L’histoire reste bien réelle, par les bâtiments et les ouvrages d'art. Si l'Etat français gère cent monuments nationaux, tels que l'abbaye de Cluny ou le château d'Angers, le patrimoine historique se dévoile aussi dans la moindre bourgade. Il y a quelque temps, le dernier combattant de la Première Guerre Mondiale nous a quittés. La disparition des acteurs des événements majeurs rend la transmission d'autant plus importante. On dispose de nos jours de davantage de moyens pour conserver cet ancrage dans notre histoire avec par exemple les biographies et les enregistrements numériques. Nul ne peut démentir le rôle fondamental joué par le web dans ces évolutions. Les visites numériques du château de Chambord ou de la grotte de Lascaux traduisent bien la passion de la population française pour son histoire.